Click droit non autorisé.

Les catastrophes naturelles

Les catastrophes naturelles

Catastrophes naturelles et réchauffement climatique

Le monde est témoin de la multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes depuis plusieurs années. L’augmentation des catastrophes naturelles serait étroitement liée au réchauffement climatique.

Depuis plus de 40 ans, le réchauffement planétaire serait responsable de nombreux cyclones, sécheresses, pluies diluviennes, inondations et tempêtes sur l’ensemble du globe selon l'avis des climatologues du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC).

Selon les Nations unies, 9 catastrophes sur 10 seraient dues au climat.

Depuis le début des années 1990, la moyenne annuelle serait de 615 catastrophes naturelles et 66 000 morts. L’année 2010 a été marquée par près de 950 catastrophes naturelles et 295 000 morts directement liés à ces événements.

Le nombre de cyclones (entre 70 et 90 par an) est resté stable depuis plusieurs années. Cependant leur intensité n’a cessé d’augmenter de manière significative. En effet, une étude du GIEC révèle qu’il y a plus de cyclones de niveau 4 ou 5.

L’été 2017 a été marqué par Harvey, Irma, José et Maria : quatre cyclones majeurs très rapprochés dans le temps et dans la même région. Selon l’histoire récente de la météorologie, soit une centaine d’années, avant d'être frappé coup sur coup par Irma et Maria, l’arc des Antilles n’avait jamais été touché par un ouragan de catégorie 5. En 100 ans, l’Atlantique Nord a connu 33 ouragans de cette catégorie dont 11 se sont produits au 21ème siècle.

Pourquoi la Terre chauffe

Les effets du réchauffement climatique

Agir pour l'environnement